Couvent des Saintes-Maries de Brantes

Installées au pied du Mont Ventoux, les sœurs apostoliques du couvent se dévouent aux voyageurs qui traversent la région et aux fermiers qui exploitent les quelques villages appartenant à la réserve du couvent. Comme beaucoup d’établissements religieux nouvellement créés dans la région, les sœurs doivent leurs terres à la générosité du nouveau prince de Provence qui, après sa victoire pacificatrice, s’est montré très prodigue envers l’Église. Toutefois, ces largesses attisent la convoitise des aristocrates locaux et, ces derniers temps, on a vu des hommes appartenant à la clientèle des seigneurs des Baux rôder autour des terres exposées du couvent et effrayer ses paysans.

Heureusement, les bonnes sœurs peuvent compter sur l’assistance de leurs familiers : quelques émissaires de Cluny qui les aident à garder leur cloître en bon ordre et, surtout, la Compagnie des Montagnes, un groupe de fiers Almogavars sous le commandement de l’Almogaten Bastian, qui a pris en charge la protection du domaine.

Couvent des Saintes-Maries de Brantes

Paratge Venatorum root root